Vincent Van Geirt et Louis Thomazo ont été ordonnés diacre en vue du sacerdoce

Dimanche 6 septembre à 15h 30 en l’église Saint Joseph à Sartrouville.

Retrouvez toutes les photos sur le site du Diocèse de Versailles

Voici le témoignage de Vincent:

« Viens et suis-moi ! »

L’appel que le Christ lança aux disciples ne cesse de retentir encore aujourd’hui aux oreilles de nombreux jeunes. Recevoir une vocation, un appel particulier du Seigneur quel qu’il soit, cela nous dépasse toujours. Nous sommes toujours précédés par cet appel, lancé par Dieu, porté par la prière de toute la communauté. Pour ma part, je ne cesse d’être étonné du chemin que le Christ me permet de parcourir à ses côtés.

J’éprouve une grande joie que d’être mystérieusement choisi pour servir Dieu et Son Église dans la consécration totale de ma vie. L’ordination diaconale que je vais recevoir le 6 septembre prochain est une immense miséricorde qui m’est faite et une très belle grâce. Convaincue que tout pasteur est d’abord serviteur, l’Église, depuis les premiers temps, ordonne des diacres pour dispenser la charité du Christ dans le monde. Bien avant de donner une fonction, ce sacrement marque indélébilement l’être de celui qui le reçoit. Le diacre fait de l’attention aux plus pauvres et de la prière le cœur de sa vie, afin qu’il soit manifeste pour le monde que Jésus-Christ, aujourd’hui encore, est Seigneur en étant serviteur. Souvenons-nous de ce qu’Il disait aux apôtres au soir de la livraison de sa vie : « vous m’appelez maître et Seigneur et vous avez raison car vraiment je le suis. Si donc moi le maitre et le Seigneur je vous ai lavé les pieds, vous aussi, faites de même ! ».

Recevoir cette mission, à votre service, est un peu vertigineux. Je rends grâce pour la prière de toute la communauté paroissiale qui m’a vu grandir et qui n’est pas pour rien dans mon cheminement. La prière, dans sa pauvreté apparente, est puissante ! N’oublions pas à notre tour de prier pour les vocations ! Prions pour que nos familles et notre paroisse soient un terreau fertile. Le Seigneur appelle, Il nous faut simplement l’entendre. Que la Bienheureuse Marie ne cesse de nous garder près de son Fils pour savoir Le servir avec joie et simplicité !

Vincent, séminariste