La vocation, dans le cadre de la foi chrétienne, est un appel unique et personnel de Dieu, inscrit en chaque homme, créé par Dieu. Chaque personne humaine le reçoit pour y donner réponse dans la liberté de l’amour, en vue de son bonheur. Chacun est ainsi appelé mystérieusement, par Dieu, à répondre à Dieu en donnant sa vie. Il est ainsi associé, dans sa vie, au mystère pascal de Jésus, au passage vers une vie en plénitude.

Ni mépris du mariage, ni aversion à l’égard de la sexualité, le célibat consacré est une façon particulière de vivre cet appel à l’amour. A l’image du Christ resté célibataire pour faire alliance avec tous les hommes, le prêtre renonce à aimer une personne en particulier pour être signe de l’amour de Dieu pour tous les hommes. Le Christ y fait allusion dans l’évangile : « il y a des personnes qui ont choisi de ne pas se marier à cause du Royaume des cieux ».

Sacerdoce

« Le Seigneur appelle. Il appelle chacun de ceux qu’Il veut voir devenir prêtres. Peut-être y a-t-il ici plusieurs jeunes qui ont entendu cet appel dans leur cœur, l’envie de devenir prêtres, l’envie de servir les autres dans les choses qui viennent de Dieu, l’envie d’être toute leur vie au service pour catéchiser, baptiser, pardonner, célébrer l’Eucharistie, soigner les malades… et toute leur vie ainsi. Si certains de vous ont senti cette chose dans leur cœur, c’est Jésus qui l’a placée là. Prenez soin de cette invitation et priez afin qu’elle grandisse et porte du fruit dans toute l’Église. » Pape François (catéchèse du 26 mars 2014).

Vie consacrée

Vie consacree

Les vœux religieux sont l’expression de ce don définitif. Ce qui est essentiel dans les vœux religieux, c’est, par un engagement définitif, de mettre la décision d’être totalement au service de Dieu à l’abri des possibilités éventuelles de mises en question et de tentations. C’est la manière, en quelque sorte, d’être sûrs que, quels que soient les troubles qu’on puisse éprouver, on a vraiment mis sa vie au service du dessein infini de l’Amour.

La vie des religieux et religieuses est essentiellement de tendre à être tout entier(e) sous l’action de l’Esprit ; on ne peut être sous l’action de l’Esprit d’une manière durable que si on s’en donne les conditions, c’est-à-dire une Règle ; enfin, les religieux et religieuses apportent à l’Église quelque chose d’incomparable et qui lui est absolument nécessaire.

Qui contacter ?

Un jeune s’interroge sur son avenir : devenir prêtre, religieux, religieuse, consacrer sa vie à Dieu ? Prendre contact avec l’un des prêtres de la paroisse.

ou avec le service diocésain des vocations  01 30 97 68 79

Des sites et vidéos pour approfondir