Amis de Foi & Lumière
Amis qui nous ont accompagnés et soutenus
Amis dans la prière

Tous les âges, les cœurs brisés et les cœurs en fête, et aussi « Les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux » de Saint Luc (14, 13&21) tous étaient présents, sans impatience ni ennui : des chants et des musiques entraînantes, des interventions simples et de qualité, des danses, des gestes, la joie d’être là ensemble pas coincés pour 2 sous, parfois un peu de désordre et pour autant des temps de silence et de profond recueillement. On en redemande !

Un pèlerinage c’est d’abord pour être ensemble.

Déjà presque deux semaines après notre pèlerinage à Lisieux et la joie en nos cœurs est toujours là !
Aujourd’hui nous voulons juste partager, vous raconter un peu de ce qui a été vécu par notre province, ceci en attendant la prochaine NEWSLETTER…
Un pèlerinage c’est d’abord pour être ensemble.
Etre ensemble, tout simplement, comme nous savons bien le faire à Foi & Lumière. Vivre au quotidien, ensemble. Pour apprendre, pour parler, pour marcher, pour chanter, pour tous les petits riens de la vie. Michèle Dormal nous disait que le royaume était dans les très, très, petites choses. Et nous avons tous vécus mille petits morceaux d’éternité :

  • La découverte de la crypte de Lisieux ou nous avons eu la chance de pouvoir nous installer l’essentiel du temps,

Les chants magnifiques et la musique :
« Je suis dans la joie, une joie immense »
« Que ma bouche chante ta louange »
« Alors tu diras à la montagne, bouge-toi, bouge-toi »
« Tu rêvais du jour où je pourrais T’aimer »

  • Le carmel de sainte Thérèse
  • Le lavement des pieds
  • Le sacrement de réconciliation
  • Les ateliers : les chants gestués, le dessin, les fleurs en papier, la prière
  • La veillée et les petits spectacles donnés par nos communautés
  • Les célébrations
  • Les repas
  • Le repos,
  • Le soleil et le ciel bleu

Mille fleurs, mille sourires et l’impression d’une province corps vivant de Foi & Lumière et de l’Eglise.

Mais nous étions aussi en pèlerinage pour grandir.

Pour grandir collectivement : avec la province et avec ma communauté
Pour grandir individuellement et personnellement : comme personne handicapée, comme parent, comme ami.
Et comment grandir ? Et bien c’est tout simple ! C’est Marie-Hélène MATHIEU qui nous le dit, il faut grandir

* En hauteur (les bras au ciel)

* En largeur (les bras en croix et les mains ouvertes)

* En profondeur (les mains sur le cœur)

  • En hauteur : en pensant à tous ceux qui sont déjà au ciel et qui nous accompagnent. Nos proches, tous les membres de nos communautés Foi & Lumière qui nous ont quittés et tous les saints à commencer par sainte Thérèse. Ils sont avec Jésus notre mémoire et nos racines dans le ciel.
    Grandir en hauteur c’est grandir en fidélité.
  • En Largeur : en partant à la rencontre des uns avec les autres, ouvrir nos bras et nos mains. En partant en mission, à la rencontre des personnes handicapées, des familles et des amis isolés. Des bras ouverts sont aussi des bras en croix : réalité de la vraie vie partagée en Jésus Christ. Expérience de sainte Thérèse : souffrance et joie, faible et fort, mort et résurrection.
    Grandir en largeur c’est grandir dans la vie fraternelle.
  • En profondeur : pour venir, chacun a suivi son chemin. Certains ont choisi, d’autres ont suivis, d’autres ont été invités… Finalement peu importe. Ce chemin passe par le cœur. Et chacun a une pièce du puzzle. Sainte Thérèse nous accueille et nous invite à la prière et à la rencontre avec Jésus. En empruntant la petite voie de l’amour. En faisant un petit pas, puis un autre.
    Grandir en profondeur c’est grandir en liberté.

Le thème du pèlerinage : « faibles et missionnaires avec sainte Thérèse ». Un pèlerinage pour grandir. Chacun à sa façon : comme je suis, là où je suis, là où j’en suis. Pour que chacun d’entre nous devienne missionnaire et transmette ce don reçu de Dieu : c’est le faible qui nous transforme et qui nous fait grandir.

« Faibles et missionnaires avec sainte Thérèse ».

« Faibles et missionnaires avec sainte Thérèse ». C’était le thème du pèlerinage mais pour beaucoup d’entre nous c’est surtout une question :
« On fait comment ? »

Comment faire pour toucher ceux qui ne nous connaissent pas ? Dans nos 4 grands départements du 78, 91, 92 et 95. Comment faire pour toucher les paroisses qui ne nous connaissent pas ? Comment faire pour toucher les périphéries dont nous parle souvent le pape François : là où les chrétiens, là où Foi & Lumière sont juste personne ?

Et bien nous avons eu la chance de recueillir au moins deux pistes. Grâce en particulier à Mgr Guyard que nous remercions chaleureusement de s’être rendu disponible ! (Les autres étaient pris à Lourdes par la conférence des Evêques de France et nous avons priés pour eux).
Il nous a donné deux mots : « communauté » et « confiance »

  1. Les communautés Foi & Lumière sont par essence missionnaires. Ce sont les communautés qui témoignent : de l’amour, de la tendresse, de la fidélité… Nos communautés sont des trésors. Des trésors fragiles mais des trésors. Alors il faut le dire, il faut être visible. Communautés naissantes, jeunes ou vieillissantes elles peuvent, elles doivent se renouveler, s’inventer et accueillir. Les bras ouverts les mains tendues. Etre ensemble : « Voyez comme ils s’aiment »
  2. La confiance en Dieu totale et sans réserve, y compris dans la nuit. Peut-être le plus grand message de sainte Thérèse. A l’atelier des chants gestués il y avait le chant de la pêche miraculeuse. Les apôtres jettent leur filet toute la nuit : rien. Jésus vient : les filets se remplissent. C’est Jésus qui remplit le filet et personne d’autre. Nous notre job c’est de jeter le filet ! Sans relâche, comme les apôtres, toute la nuit. Nous étions 400 à Lisieux. Nous sommes rentrés. A nous de jouer.

Remerciements et ouvertures

Notre pèlerinage à Lisieux a été aussi une belle aventure humaine qui a duré plus d’un an : le top départ a été donné à la réunion de rentrée de la province en septembre 2017 et le thème est venu très vite comme s’il ne pouvait pas en être autrement.

Un grand merci à l’équipe projet emmenée par Marc. Chacun a pris sa part, dans les hauts et les bas chacun a su entraîner l’autre. Le programme, le choix des lieux, la logistique, les finances, le logement, la veillée, les ateliers, l’animation spirituelle, le choix des chants, la musique et la sono, les célébrations, le lavement des pieds, les livrets (le livret du responsable et le livret du pèlerin), la sécurité, les assurances… J’en oublie sûrement. Mais quel travail et surtout quel enthousiasme (à la fin !). Si vous le souhaitez nous pourrons échanger. Comme nous l’avons fait nous même avec la province centre qui nous avait précédé à Lisieux. Les livrets en particulier sont particulièrement intéressants.
Nb : et aussi un grand merci à la province Rhône alpes Auvergne pour son petit film si inspirant et si juste.

Un grand merci à André notre cher aumônier qui a été présent à tous les instants et qui a su nous inviter et nous entraîner à la prière.

Un grand merci à Michèle Dormal qui a su si bien nous mettre sur le chemin spirituel du pèlerinage à la réunion de rentrée de la province en septembre 2017. Un grand merci à sœur Monique-Marie de la sainte Face à la même réunion mais cette fois un an plus tard en septembre 2018 qui a su si bien nous parler de sainte Thérèse (et de sa famille !) et au passage convaincre les derniers hésitants.

Un grand merci au Père Ruffray à toute l’équipe du Sanctuaire de Lisieux. Leur accueil a été merveilleux et moteur. Lors de la préparation, toutes les portes se sont ouvertes : toutes les questions ont trouvés une solution. Et toujours dans la simplicité et l’efficacité. Un grand merci à toutes les sœurs qui ont accueilli le pèlerinage dans les foyers. Et un grand merci à Roger qui n’a pas lâché nos musiciens d’une semelle : toujours efficace et disponible !

Et un grand merci à toute l’équipe de musiciens emmenée par Hervé qui a fait chanter tout le monde : la justesse du chanteur et de la chanteuse, le fantastique talent des guitaristes et sans oublier un son parfait d’un bout à l’autre. Nous n’avons qu’un souhait : recommencer avec eux…

Un grand merci aux jeunes qui sont venus nous aider. Nous sommes certains qu’ils sont rentrés avec plein d’étoiles dans les yeux et dans le cœur.

Un grand merci à Guillaume pour le logo du pèlerinage : si juste et si beau.

Et enfin un grand merci à tous les participants des communautés Foi & Lumière de la province : personnes handicapées, familles et amis. Puisse ce pèlerinage vous avoir apporté tout ce dont vous aviez besoin dans le secret de vos cœurs.

Claire et Vincent Jacquet

Coordinateurs de la province Île De France Ouest