Vingt-cinq ans d’ordination ! Le P. Thierry Faure a, mardi 18 septembre, rendu grâce à Dieu pour la première partie de son ministère lors de la messe de 19h15. Le curé de Saint-Germain était entouré de très nombreux fidèles venus en nombre de sa paroisse actuelle à St-Germain, mais également de différentes paroisses où il a été nommé soit comme vicaire soit comme curé (Mantes, Poissy, Houilles-Carrières, Versailles à Ste-Bernadette, Chambourcy, Achères, Orgeval et St-Germain). Il a d’ailleurs fait la mention de toutes ces communautés lors de la prière universelle.

Il avait réuni une dizaine de prêtres et de diacres dont celui qui a été ordonné prêtre en même temps que lui en 1993 (le P. Louis Ménard, curé d’Orgeval). Emu, le P. Thierry Faure (ayant revêtu sa nouvelle chasuble offerte par ses paroissiens dimanche) les a présentés en les situant dans son parcours de vie. Par exemple, le P. François Potez avec l’Eau vive, l’œuvre d’éducation chrétienne du P. de Monteynard. Et il n’a pas oublié le prêtre décédé en 2016, le P. Guillaume-Marie Protais qui avait été ordonné diacre comme lui.

Autre moment fort : lorsque le P. Thierry Faure a demandé à sa mère de lire la première lecture.

A l’issue de la messe animée par Lucie Bille-Lacoste (dont le beau-père était l’un des deux diacres présents), l’assemblée des fidèles s’est dispersée sur le cantique « Jesu, meine Freude ». Les Saint-Germanois sont restés sur le parvis pour le verre de l’amitié, tandis que la famille et les amis venus de loin se retrouvaient salle Sainte-Anne pour un buffet généreux. A l’image du jubilaire.